ico Suisse 2000

Cet article est le deux-millième de Commentaires.com. A ce jour, les 1’999 articles précédents ont suscité pas moins de 11’670 commentaires, ce qui montre bien l’utilité du site: les gens ont des choses à dire, et profitent de cette plateforme pour le faire. Tant mieux !

Suite...

ico Etranger Les 35 heures, arme fatale

Ça ne marchera pas. L’orientation de la politique économique de la France, telle qu’elle a été confirmée par le deuxième gouvernement de M. Vals, intervient beaucoup trop tard. Face aux syndicats, face à une partie de la gauche, le gouvernement a joué trop gros.

Suite...

ico Etranger Lénine, Staline… Poutine !

L’invasion russe de l’Ukraine a commencé, tandis que les dirigeants russes mentent et nous enfument à tour de bras. L’Europe va laisser faire, bien entendu, et Poutine le sait.

Suite...

ico Société Au dessert, Tête de nègre et blanc battu

Régulièrement, des parents d’élèves provoquent un scandale parce que leur enfant a été invité à participer au jeu de l’homme (en) noir. Jeu raciste, disent-ils. Au secours, on étouffe !

Suite...

ico Suisse Langues: cette insupportable outrecuidance romande…

Il n’est pas toujours utile de monter sur ses grands chevaux lorsqu’on est le plus petit. On peut comprendre qu’un certain nombre de Romands soient vexés du peu de cas que nos confédérés alémaniques font du français, notre langue identitaire. De là à crier à l’effondrement de la cohésion nationale, il y a un pas qu’il ne faut pas franchir.

Suite...

Griffures



La double mort des soldats russes

Des mères de soldats russes tués en Ukraine ont eu le front de se plaindre que leurs fils aient été enterrés en catimini. Elles ont aussitôt été déclarées “agents de l’étranger.”
Il faut dire que leurs garçons ont eu la malchance de mourir dans une guerre qui n’existe pas officiellement, raison pour laquelle Poutine les a fait enterrer comme des chiens.
Ils n’avaient qu’à mourir pour la mère patrie !

Berne: foire aux oignons, foire aux pots-de-vin !

Selon 24 Heures du 29 août, de plus en plus d’élus sous la coupole touchent des pots-de-vin de la part des caisses-maladie – sans doute pour accélérer la réforme du système.
Mme Isabelle Moret a proposé qu’au moins on sache si les mandats distribués étaient rémunérés – comme si le contraire eût été possible. Proposition sèchement retoquée, sous prétexte que, si on ne connaît pas le montant, “ce n’est pas intéressant”.
Oui, mais si on connaît le montant? Réponse d’anthologie de l’UDC Céline Amaudruz: “La publication du montant des revenus n’est pas souhaitable car elle encouragerait le voyeurisme et affaiblirait la confiance du public envers la classe politique.”
Mauvaise foi compacte, propre à ruiner définitivement le peu de confiance du public envers un classe politique hélas largement corrompue.


Appel au dons

Articles récents