ico Société L’Autriche, réaliste et visionnaire

L’Autriche verrouille ses frontières aux immigrants et le reste du monde lui tombe dessus. Mais demain, les donneurs de leçons seront bien obligés de faire la même chose.

Suite...

ico Suisse Le service public est à la dérive, votons oui à l’initiative !

L’initiative «En faveur du service public», sur laquelle nous voterons le 5 juin, est bien placée dans les sondages. C’est un signe révélateur de la résistance des Suisses à l’idéologie de la marchandisation universelle, du profit aveugle et… des services publics comme impôt déguisé: le bénéfice de la Poste, c’est un IFD occulte.

Suite...

ico Société L’extrême-droite, jusqu’où ?

L’émergence spectaculaire des forces d’extrême-droite n’est pas rassurante. Mais on aurait tort de jouer les étonnés, puisque les gouvernements européens ont tout fait pour que cela arrive.

Suite...

ico Société Droits de l’homme et droits de l’assassin

Ainsi donc, Anders Breivik, assassin de masse psychopathe et égotiste, a réussi à faire condamner le gouvernement norvégien pour traitement inhumain, en invoquant la Convention européenne des Droits de l’homme.

Suite...

ico Suisse La jeunesse, ou les dividendes ? Le PLR choisit les dividendes

L’échec probable de la loi sur le tabac, qui visait à protéger un tout petit peu les jeunes du poison des multinationales, permettra peut-être de sauver l’AVS, en réduisant fortement l’espérance de vie des jeunes d’aujourd’hui…

Suite...

Griffures



15 ans de ministère soviétique, ça suffit, non ?

Dans un article plutôt brosse à reluire, 24 Heures lance la campagne en faveur de la réélection d’Anne-Catherine Lyon au Conseil d’Etat vaudois. La magistrate semble vouloir rempiler, même si les statuts de son parti l’interdisent. Va-t-elle demander un changement des statuts? Après tout, d’innombrables chefs d’Etat africains changent la constitution pour ne pas lâcher le pouvoir. Alors…
La journaliste qui écrit l’article semble approuver le bâillon que Mme Lyon a mis sur la bouche des enseignants, qui n’ont plus le droit de s’exprimer: “La liberté de parole tolérée autrefois n’a plus cours. Car les enjeux sont importants.”
Mais comment donc ! La liberté d’expression n’est tolérable que s’il n’y a pas d’enjeux. Mais si “les enjeux sont importants”, alors on doit la boucler, c’est tout naturel. Est-ce le dogme socialiste ? Ou le dogme Lyon?
Les Vaudois devraient refuser l’un et l’autre: la liberté d’expression, doit-on le rappeler, fait partie des “enjeux importants”…

Les bons sentiments nous tueront

Dans une université du Royaume Uni, les professeurs de droit ont été priés de ne pas enseigner la législation sur le viol, car cela crée une “détresse émotionnelle grave” chez certaines étudiantes. Mieux, il devraient éviter de parler de violations de la loi, car cela a le même effet sur ces fragiles étudiantes.
Vous ne trouvez pas qu’on étouffe ?


Appel au dons

Articles récents