ico Suisse Une prison à moitié vide? Tant mieux !

Il paraît que l’établissement de détention pour mineurs de Palézieux est «sous-occupé». Mais une prison doit-elle être nécessairement être pleine? Faut-il parler de rentabilité dans ce domaine ? Bien sûr que non !

Suite...

ico Suisse Les citoyens ne sont pas des oies sauvages

Juges, anciens conseillers fédéraux, profs de droit: les “manifestes” fleurissent contre l’initiative “de mise en oeuvre” de l’UDC.

Suite...

ico Société Le temps de la soumission, déjà ?

Le canton de Berne invite les communes à enterrer les défunts de confession musulmane «avec le visage tourné vers la Mecque et à renoncer à tout symbole chrétien, comme les croix.» En sommes-nous donc déjà là ?

Suite...

ico Suisse Une injustice, ça peut rapporter gros !

Le ministre vaudois des finances n’a pas de mots assez durs pour fustiger l’initiative «Pour le couple et la famille.» A ses yeux, on ne doit pas corriger cette injustice puisqu’elle… rapporte de l’argent à l’Etat ! Dans le genre cynique, on ne fait pas mieux.

Suite...

ico Suisse Economie nationale, une notion oubliée

Le rachat de Sygenta n’est pas une bonne nouvelle pour la Suisse. Elle l’est peut-être, tout au plus, à court terme, pour les financiers, d’ailleurs l’action monte. Mais le symbole ! Un fleuron de notre agrochimie bâloise passe ainsi, brutalement, dans les mains d’un géant chinois.

Suite...

Griffures



Broulis va-t-il épouser Maillard ?

Le Conseil d’Etat vaudois s’est fendu d’un communiqué pour dire combien le mariage entre un homme et une femme, c’était nul, ringard et dépassé, tandis que le mariage gay, ça c’est cool et moderne!
On croit rêver. Ils en sont donc là, nos ministres? A se mêler des affaires de mœurs des Vaudois? À leur faire la promotion de l’homosexualité avec, qui sait, bientôt des ateliers dans les écoles ? Décidément, le Grand Conseil devrait les occuper un peu plus, pour leur éviter de faire n’importe quoi: c’est bien connu, le désœuvrement est le pire ennemi de l’homme d’Etat – ou de la femme d’Etat, ou du LGBT d’Etat.
Mais peut-être faut-il s’attendre à quelques coming out spectaculaires au Château avec, qui sait, un mariage dans l’année? Broulis va-t-il épouser Maillard? On se réjouit déjà !

Cupessée à la française

En entendant mes confrères de France-Info parler de cupessée, je me suis réjoui: voilà que nos amis français ont adopté un mot de patois vaudois ! Après tout, M. Cahusac a subi, en effet, une cupessée d’anthologie.
Hélas, il faut déchanter: il ne s’agit que d’une QPC, un de ces acronymes dont raffolent nos voisins, et qui signifie: Question prioritaire de constitutionnalité.
Je ne vous le fais pas dire: c’est nettement moins drôle!


Appel au dons

Articles récents