ico Suisse L’impôt heureux ? Oui, mais quand on sait y faire…

Les Vaudois, à peine remis de leurs débats sur l’affaire Broulis, découvrent aujourd’hui une nouvelle bombe puante fiscale: l’absence de taxation fiscale, depuis dix ans, de la vice-présidente du PLR suisse et conseillère nationale Isabelle Moret. Trop c’est trop: si les politiciens sont plus égaux que les autres devant le fisc, il faut taper du poing sur la table.

Suite...

ico Suisse Berne met le monde paysan au pied du mur: résistance ou suicide ?

C’est le pot de terre contre le pot de fer: en clair, l’agriculture suisse contre economiesuisse et le lobby de l’industrie des machines. Le résultat fait hélas peu de doutes, car le Conseil fédéral a choisi son camp et joue à fond la carte de l’ultralibéralisme.

Suite...

ico Suisse Non à No Billag, oui à l’ATS

Les menaces qui pèsent sur l’Agence télégraphique suisse ont sonné comme une alerte sévère pour les journalistes qui ont vécu l’époque où l’agence était la source quasi unique de nouvelles et d’informations pour les rédactions – une époque qui est loin d’être révolue. Et qui place le devenir de l’ATS au même niveau que celui de la SSR, celui d’un service public.

Suite...

ico Suisse L’éolien vaudois victime d’une basse manoeuvre ?

Un nouvel échec pour l’éolien, et donc un coup de pouce au nucléaire et au charbon allemand… Le naufrage du projet du Mollendruz est choquant et manifeste l’impasse où s’enfonce la politique énergétique. De plus, tout n’est pas clair dans cette décision.

Suite...




Griffures



Ils aiment tant les forêts! De préférence rasées…

Les multinationales de l’alimentation ont développé une communication sophistiquée pour vanter leur souci de l’environnement. Sur le terrain, c’est autre chose. Selon une dépêche d’AFP du 24 septembre, un rapport de Greenpeace publié cette semaine indique qu’un groupe de grands producteurs d’huile de palme indonésiens, fournissant notamment Unilever ou Nestlé, «ont détruit une surface de forêt équivalente à deux fois Singapour en moins de trois ans».
Maintenant, libre à chacun de se laisser berner par la propagande des producteurs…

La ceinture des moines

Dans le parc de la magnifique Abbaye de Fontfroide, dans l’Aude, se trouve un très joli “jardin des moines”, avec quatre carreaux formant une croix. Dans l’un d’eux pousse du gattilier, ou poivre des moines (Vitex agnus-castus). Le panneau explicatif dit que les moines se confectionnaient des ceintures avec les rameaux, car cette plante a toujours été réputée être anaphrodisiaque. Le malheur, c’est que dans la version anglaise du panneaux, le gattilier devient une plante… aphrodisiaque! Les anglophones doivent se demander pourquoi les moines s’en faisaient une ceinture, et à quelles orgies elle conduisait…


Appel au dons

Articles récents