ico Suisse Une presse détachée du pays réel

La presse romande a besoin de journaux de gauche. Et elle a besoin, de l’autre côté de l’échiquier, d’au moins un grand journal de la droite anti-libérale, à la fois conservateur et profondément social, proche des petites gens, des PME, favorable à une régulation des mouvements migratoires, à la souveraineté du pays, à une démocratie directe vivante, inventive, bref, le troisième tiers de notre politique.

Suite...

ico Suisse Il faut sauver le secret bancaire pour les Suisses

A en croire les autorités fiscales, qui ne dédaignent pas un brin de marketing, de plus en plus de contribuables qui n’avaient pas déclaré toute leur fortune se dénoncent spontanément. De leur côté, les banques font de fortes pressions sur leurs clients, jusqu’au harcèlement. Il est temps de sauver le secret bancaire pour les Suisses.

Suite...

ico Suisse Comment vous chaufferez-vous l’hiver prochain ?

Les vert’libéraux ne laissent pas de nous étonner – et pas en bien. Entre le mariage pour tous et la taxe sur l’énergie, on voit une formation politique qui part dans tous les sens, comme une caricature de parti politique ordinaire.

Suite...

ico Suisse L’après-9 février: la démocratie directe en grand danger

Certains prêtent au Conseil fédéral une véritable stratégie de refus à l’égard de la votation du 9 février 2014, de manière à provoquer une nouvelle votation. La gauche et les milieux économiques vont dans le même sens. Le peuple a du souci à se faire.

Suite...




Griffures



Ils aiment tant les forêts! De préférence rasées…

Les multinationales de l’alimentation ont développé une communication sophistiquée pour vanter leur souci de l’environnement. Sur le terrain, c’est autre chose. Selon une dépêche d’AFP du 24 septembre, un rapport de Greenpeace publié cette semaine indique qu’un groupe de grands producteurs d’huile de palme indonésiens, fournissant notamment Unilever ou Nestlé, «ont détruit une surface de forêt équivalente à deux fois Singapour en moins de trois ans».
Maintenant, libre à chacun de se laisser berner par la propagande des producteurs…

La ceinture des moines

Dans le parc de la magnifique Abbaye de Fontfroide, dans l’Aude, se trouve un très joli “jardin des moines”, avec quatre carreaux formant une croix. Dans l’un d’eux pousse du gattilier, ou poivre des moines (Vitex agnus-castus). Le panneau explicatif dit que les moines se confectionnaient des ceintures avec les rameaux, car cette plante a toujours été réputée être anaphrodisiaque. Le malheur, c’est que dans la version anglaise du panneaux, le gattilier devient une plante… aphrodisiaque! Les anglophones doivent se demander pourquoi les moines s’en faisaient une ceinture, et à quelles orgies elle conduisait…


Appel au dons

Articles récents