ico Société Climat: l’ère de la post-vérité ?

Si l’on en croit Jean-Claude Pont, au récent ouvrage duquel le Nouvelliste consacre une pleine page le 16 avril 2018, la thèse du réchauffement climatique ne tient pas la route. Raphaël Arlettaz a lu l’ouvrage et nous en fait une brève recension. Précisons qu’il n’est pas plus climatologue que Pont, enseignant la biologie à l’Université de Berne, tandis que Pont a lui a enseigné les mathématiques au collège de Sion puis l’histoire et la philosophie des sciences à l’Université de Genève.

Suite...

ico Société La guerre aux pesticides ne s’arrêtera plus

Les initiatives contre l’usage des pesticides et des antibiotiques dans l’agriculture et la viticulture se multiplient et, fait significatif, les signatures rentrent. C’est qu’il y a dans la population suisse une prise de conscience forte sur les dangers que font peser ces substances sur les personnes, les animaux et la nature. Il serait temps que le monde politique s’en avise.

Suite...

ico Société Agriculture: un sursis face au Mercosur

Les négociations sur le traité de libre-échange entre le Mercosur et l’Union européenne sont «bloquées». C’est une bonne nouvelle, y compris pour la Suisse.

Suite...

ico Société YouTube, vecteur de radicalisation majeur

L’algorithme de YouTube veut vous faire rester le plus longtemps possible sur le site, puisque les rentrées publicitaires en dépendent. Et pour vous accrocher, Google privilégie les «contenus similaires» les plus accrocheurs et les plus extrêmes sur le plan émotionnel.

Suite...




Griffures



Ils aiment tant les forêts! De préférence rasées…

Les multinationales de l’alimentation ont développé une communication sophistiquée pour vanter leur souci de l’environnement. Sur le terrain, c’est autre chose. Selon une dépêche d’AFP du 24 septembre, un rapport de Greenpeace publié cette semaine indique qu’un groupe de grands producteurs d’huile de palme indonésiens, fournissant notamment Unilever ou Nestlé, «ont détruit une surface de forêt équivalente à deux fois Singapour en moins de trois ans».
Maintenant, libre à chacun de se laisser berner par la propagande des producteurs…

La ceinture des moines

Dans le parc de la magnifique Abbaye de Fontfroide, dans l’Aude, se trouve un très joli “jardin des moines”, avec quatre carreaux formant une croix. Dans l’un d’eux pousse du gattilier, ou poivre des moines (Vitex agnus-castus). Le panneau explicatif dit que les moines se confectionnaient des ceintures avec les rameaux, car cette plante a toujours été réputée être anaphrodisiaque. Le malheur, c’est que dans la version anglaise du panneaux, le gattilier devient une plante… aphrodisiaque! Les anglophones doivent se demander pourquoi les moines s’en faisaient une ceinture, et à quelles orgies elle conduisait…


Appel au dons

Articles récents