ico Société Médias: la sortie de crise a commencé

La crise que traversent les médias est profonde. Mais elle peut être salutaire à terme, pour peu que les journalistes sortent de la neurasthénie dans laquelle les ont jetés aussi bien les violentes critiques liées à la montée des populismes, que la concurrence des réseaux sociaux. La société réalisera assez vite que l’information assurée par des professionnels est plus utile que la propagande et la désinformation.

Suite...

ico Société Etats-Unis: une résilience incertaine

Aux Etats-Unis, de plus en plus de voix se lèvent pour dire que la République est en danger. Et que plus on laisse, sans réagir, Donald Trump mentir et violer la Constitution, plus on précipite la fin de la démocratie américaine. Elles ont raison.

Suite...

ico Société A chaque année, son nouveau ravageur

Chaque année apporte à l’Europe son nouveau fléau, généralement sous la forme d’un insecte, qui débarque en passager clandestin à la faveur des intenses transports générés par la mondialisation. Cette année, voici le scarabée japonais.

Suite...

ico Société Une langue en voie de disparition

Est-ce qu’on enseignera encore le français dans les classes romandes en 2050 ? Question absurde ? Pas si sûr. En Suisse comme en France, la langue française est méprisée, galvaudée, «simplifiée» parce qu’on la juge trop exigeante, trop compliquée, et donc mal enseignée. Alors on met de l’anglais partout, pour avoir l’air dans le vent, en oubliant que la moitié de la population suisse n’entend pas cette langue.

Suite...




Griffures



Collabo à l’honneur

La très ambitieuse rénovation du Grand-Palais, à Paris, sera co-financée par la maison Chanel. En échange, une des entrées principales s’appellera “Gabrielle Chanel”. Ce sera la première fois, à notre connaissance, que la France donne à un monument historique le nom d’une Collabo notoire. Non seulement elle vécut sereinement l’Occupation dans un hôtel de luxe aux côtés d’un officier nazi,  Hans Gunther von Dincklage, mais encore collabora-t-elle activement avec la Gestapo, sous le nom de code F-7124. Elle ne dut d’échapper aux vengeances de la libération qu’à ses hautes protections, en particulier celle de Churchill. D’innombrables Françaises anonymes, elles, ont été tondues en public pour bien moins que ça…
Mais comment s’étonner? En été 43, la foule parisienne enthousiaste criait: “Vive le Maréchal!”. Un an plus tard, la même foule criait: “Vive de Gaulle!”
Espérons, sans trop y croire, que quelques protestations s’élèveront, pour la forme…

Un auto-coup d’Etat

On se demande pourquoi Erdogan peut, sous le regard complaisant du monde entier, emprisonner, torturer, assassiner en toute impunité et occuper un pays étranger, sous prétexte qu’il y a des “terroristes” partout. Cette complicité tacite est d’autant plus écoeurante qu’on évite soigneusement de s’interroger sur la véritable origine du prétendu “coup d’Etat” qui a permis à l’apprenti Führer de s’attribuer les pleins pouvoirs. Il apparaît de plus en plus que ce coup d’Etat pourrait bien avoir été ourdi par… Erdogan lui-même. Bien joué!


Appel au dons

Articles récents