ico Société Edipresse, monopole et déficit démocratique

Avec une discrétion exemplaire, Edipresse a étendu voici quelques jours son monopole sur l’ensemble des journaux grand public du canton de Vaud et du bassin lémanique. Avec une discrétion exemplaire, les journalistes lémaniques en ont pris acte, sans commentaires…

Suite...

ico Société La tyrannie du “people”

Des people, encore des people, toujours plus de people! Notre quotidien est envahi de bécasses et de bellâtres stéréotypés qui nous accablent de leur vacuité. C’est la nouvelle culture populaire: un vide abyssal, mais clinquant. Et rémunérateur.

Suite...

ico Société 4 x 4: une proposition incohérente

Exclure les 4 x 4 du centre-ville? La proposition découle d’une préoccupation honorable, mais son incohérence criante et ses parti pris idéologiques lui enlèvent toute crédibilité. Au-delà, les écologistes devraient veiller à la dégradation de leur image.

Suite...

ico Société Natalité: et si on ne faisait rien?

La très légère baisse de la fertilité en Suisse relance le débat sur la politique familiale et ranime les tentations natalistes. Mais y a-t-il vraiment de quoi s’émouvoir?

Suite...




Griffures



Ils aiment tant les forêts! De préférence rasées…

Les multinationales de l’alimentation ont développé une communication sophistiquée pour vanter leur souci de l’environnement. Sur le terrain, c’est autre chose. Selon une dépêche d’AFP du 24 septembre, un rapport de Greenpeace publié cette semaine indique qu’un groupe de grands producteurs d’huile de palme indonésiens, fournissant notamment Unilever ou Nestlé, «ont détruit une surface de forêt équivalente à deux fois Singapour en moins de trois ans».
Maintenant, libre à chacun de se laisser berner par la propagande des producteurs…

La ceinture des moines

Dans le parc de la magnifique Abbaye de Fontfroide, dans l’Aude, se trouve un très joli “jardin des moines”, avec quatre carreaux formant une croix. Dans l’un d’eux pousse du gattilier, ou poivre des moines (Vitex agnus-castus). Le panneau explicatif dit que les moines se confectionnaient des ceintures avec les rameaux, car cette plante a toujours été réputée être anaphrodisiaque. Le malheur, c’est que dans la version anglaise du panneaux, le gattilier devient une plante… aphrodisiaque! Les anglophones doivent se demander pourquoi les moines s’en faisaient une ceinture, et à quelles orgies elle conduisait…


Appel au dons

Articles récents