ico Société Bonne nouvelle pour les pédophiles

La presse a publié le 25 février un de ces arrêts du Tribunal fédéral qui vous font tomber de votre chaise. On y lit que « la victime mineure d’abus sexuel peut porter une part de responsabilité si elle ne se défend pas ou si elle ressent du plaisir. »

Suite...

ico Société Pas de larmes pour Dieudonné

Il est assez amusant de voir un politicien comme Patrick Mugny, impeccable bien-pensant rose-vert, icône du politiquement correct le plus rigoureux, devoir prendre une mesure qui s’apparente à une censure, à l’égard d’un artiste noir.

Suite...

ico Société Ce que révèle l’affaire Windisch

L’attaque arrogante et agressive dont a fait l’objet le professeur Ueli Windisch, par neuf étudiants de l’Université de Genève, rappelle les chasses aux sorcières qui marquèrent brièvement les années 68.

Suite...

ico Société L’intolérance, au nom de la tolérance

L’Assemblée nationale française a massivement adopté la loi qui réprime le port ostensible de signes religieux à l’école et au lycée. Chacun s’en félicite et salue le triomphe de la laïcité, voire de l’idée républicaine. Et s’il s’agissait d’un grand pas en arrière ?

Suite...



Page 128 sur 130« Première page...102030...126127128129130

Griffures



Collabo à l’honneur

La très ambitieuse rénovation du Grand-Palais, à Paris, sera co-financée par la maison Chanel. En échange, une des entrées principales s’appellera “Gabrielle Chanel”. Ce sera la première fois, à notre connaissance, que la France donne à un monument historique le nom d’une Collabo notoire. Non seulement elle vécut sereinement l’Occupation dans un hôtel de luxe aux côtés d’un officier nazi,  Hans Gunther von Dincklage, mais encore collabora-t-elle activement avec la Gestapo, sous le nom de code F-7124. Elle ne dut d’échapper aux vengeances de la libération qu’à ses hautes protections, en particulier celle de Churchill. D’innombrables Françaises anonymes, elles, ont été tondues en public pour bien moins que ça…
Mais comment s’étonner? En été 43, la foule parisienne enthousiaste criait: “Vive le Maréchal!”. Un an plus tard, la même foule criait: “Vive de Gaulle!”
Espérons, sans trop y croire, que quelques protestations s’élèveront, pour la forme…

Un auto-coup d’Etat

On se demande pourquoi Erdogan peut, sous le regard complaisant du monde entier, emprisonner, torturer, assassiner en toute impunité et occuper un pays étranger, sous prétexte qu’il y a des “terroristes” partout. Cette complicité tacite est d’autant plus écoeurante qu’on évite soigneusement de s’interroger sur la véritable origine du prétendu “coup d’Etat” qui a permis à l’apprenti Führer de s’attribuer les pleins pouvoirs. Il apparaît de plus en plus que ce coup d’Etat pourrait bien avoir été ourdi par… Erdogan lui-même. Bien joué!


Appel au dons

Articles récents