ico Société Le populisme surfe sur l’immigration. Mais après ?

En matière de populisme, les mêmes causes produisent généralement les mêmes effets. Or il faut le reconnaître: la montée des mouvements populistes en Europe relève d’une cause quasi unique, l’immigration.

Suite...

ico Société Un beau projet, le Parc périurbain du Jorat

Le Parc périurbain du Jorat est un beau projet, à la fois novateur et indispensable dans une optique de développement durable. Et pourtant, la fronde se lève, signe qu’un tel projet implique une évolution profonde des mentalités dans notre rapport à la forêt.

Suite...

ico Société La presse suisse propage les «fake news» de l’industrie du tabac

L’évolution des exportations de cigarettes suisses est fortement décroissante depuis quelques années, passant d’un peu plus de 44’000 tonnes en 2011 à moins de 25’000 tonnes en 2016, soit une baisse de 44% ! Le 10 février dernier, de nombreux titres de la presse helvétique faisaient une large part à une nouvelle annonçant que «le monde arabe aime les cigarettes suisses».

Suite...

ico Société Valais et super prédateurs

Le tir d’une louve dans le Val d’Anniviers par un braconnier a suscité une vague d’indignation en Suisse. Le Professeur Raphaël Arlettaz rappelle ici le contexte compliqué dans lequel intervient cet affaire. (Réd.)

Suite...



Page 1 sur 12312345...102030...Dernière page »

Griffures



Un peu moins de béton…

Le 19 avril dernier, 24 Heures a publié un excellent article, qui certes dérange un peu à quelques jours des élections, intitulé: “La fin du miracle vaudois?” De fait, les principaux acteurs de l’économie reconnaissent que la machine est en panne, et de leur côté les petits artisans commencent à voir des trous dans leurs carnets de commande, preuve qu’on a trop construit et… que l’on continue à trop construire.
Bon… L’avantage est qu’on verra un peu moins de grues dans nos campagnes, et un peu moins de poids lourds chargés de gravier français sur nos routes. Sauf à Lausanne bien entendu, où la Municipalité s’acharne à bétonner les derniers mètres carrés de verdure, comme au Chalet-à-Gobet et aux Plaines-du-Loup. Il y a un Trump à l’Hôtel de ville…

Désagréable encerlement…

Le “Chef” (“Rais”) Erdogan a rejoint la coterie des dictateurs. Il a été félicité par Donald Trump et par Vladimir Poutine, comme de juste: Bienvenue au club!
Ces trois-là et quelques autres autocrates à l’Est pourraient bien former quelque jour une alliance qui ne sera pas favorable à l’Europe des démocraties. On pourrait l’appeler: l’Axe.


Appel au dons

Articles récents