ico Une Ligne Maginot conviviale

Avec un zeste de méchanceté assez opportun, un petit article publié dans la revue Patrons évoque la «Journée européenne des voisins» que la Ville de Lausanne a décidé de promouvoir activement au moyen de lettres d’information, d’affichettes, de pages internet et d’une «hotline» téléphonique.

Suite...

ico Le lent suicide de l’Europe continentale

Les tendances démographiques en Europe annoncent une chute massive de sa population. Selon l’économiste tchèque Pavel Kohout, cette évolution dramatique pourrait être encore aggravée par une immigration se transformant progressivement en colonisation.

Suite...

ico Comment ? On ne nous suit plus ?

Une des tâches du philosophe est de rendre inaudibles les malfaisants en montrant comment fonctionne leur logique de destruction du monde intelligible.

Suite...

ico Le savoir-être et le néant

La destruction du passé n’en finit plus. Nos hygiénistes trouvent toujours une énergie renouvelée pour détruire le peu qui subsiste de l’ancien monde intelligible. Tenez, l’affaire serait cocasse si elle n’était pas emblématique de notre temps.

Suite...




Griffures



Ils aiment tant les forêts! De préférence rasées…

Les multinationales de l’alimentation ont développé une communication sophistiquée pour vanter leur souci de l’environnement. Sur le terrain, c’est autre chose. Selon une dépêche d’AFP du 24 septembre, un rapport de Greenpeace publié cette semaine indique qu’un groupe de grands producteurs d’huile de palme indonésiens, fournissant notamment Unilever ou Nestlé, «ont détruit une surface de forêt équivalente à deux fois Singapour en moins de trois ans».
Maintenant, libre à chacun de se laisser berner par la propagande des producteurs…

La ceinture des moines

Dans le parc de la magnifique Abbaye de Fontfroide, dans l’Aude, se trouve un très joli “jardin des moines”, avec quatre carreaux formant une croix. Dans l’un d’eux pousse du gattilier, ou poivre des moines (Vitex agnus-castus). Le panneau explicatif dit que les moines se confectionnaient des ceintures avec les rameaux, car cette plante a toujours été réputée être anaphrodisiaque. Le malheur, c’est que dans la version anglaise du panneaux, le gattilier devient une plante… aphrodisiaque! Les anglophones doivent se demander pourquoi les moines s’en faisaient une ceinture, et à quelles orgies elle conduisait…


Appel au dons

Articles récents