ico Guerre des affiches: la liberté d’expression malmenée

Le débat politique ou, à Zoug, la liberté religieuse sont menacés par des esprits frileux abusant de leur pouvoir.

Suite...

ico Suisse Demain, une nation de gagne-petit?

Peter Brabeck, président de Nestlé, a jeté un gros pavé dans la mare en assurant que son entreprise ne pourrait pas accepter un contrôle des salaires par l’Etat. Il a aussi fustigé la démission des autorités face aux pressions étrangères.

Suite...

ico Suisse C’est une bête politique qu’il nous faut

La Confédération dispose déjà d’un très grand nombre de hauts fonctionnaires. Au Conseil fédéral, il faut autre choses, des hommes et des femmes engagés.

Suite...

ico Justice inique face aux criminels de la route

Vendredi 9 janvier 2009 à Genève, la justice a encore rappelé que le fait de tuer sur la route à la suite de prises de risques extrêmes et délibérées est un acte assimilé à un délit de « gentleman ».

Suite...



Page 1 sur 912345...Dernière page »

Griffures



Collabo à l’honneur

La très ambitieuse rénovation du Grand-Palais, à Paris, sera co-financée par la maison Chanel. En échange, une des entrées principales s’appellera “Gabrielle Chanel”. Ce sera la première fois, à notre connaissance, que la France donne à un monument historique le nom d’une Collabo notoire. Non seulement elle vécut sereinement l’Occupation dans un hôtel de luxe aux côtés d’un officier nazi,  Hans Gunther von Dincklage, mais encore collabora-t-elle activement avec la Gestapo, sous le nom de code F-7124. Elle ne dut d’échapper aux vengeances de la libération qu’à ses hautes protections, en particulier celle de Churchill. D’innombrables Françaises anonymes, elles, ont été tondues en public pour bien moins que ça…
Mais comment s’étonner? En été 43, la foule parisienne enthousiaste criait: “Vive le Maréchal!”. Un an plus tard, la même foule criait: “Vive de Gaulle!”
Espérons, sans trop y croire, que quelques protestations s’élèveront, pour la forme…

Un auto-coup d’Etat

On se demande pourquoi Erdogan peut, sous le regard complaisant du monde entier, emprisonner, torturer, assassiner en toute impunité et occuper un pays étranger, sous prétexte qu’il y a des “terroristes” partout. Cette complicité tacite est d’autant plus écoeurante qu’on évite soigneusement de s’interroger sur la véritable origine du prétendu “coup d’Etat” qui a permis à l’apprenti Führer de s’attribuer les pleins pouvoirs. Il apparaît de plus en plus que ce coup d’Etat pourrait bien avoir été ourdi par… Erdogan lui-même. Bien joué!


Appel au dons

Articles récents