ico Economie C’est le bon moment, Monsieur le Professeur…

Certains professeurs d’économie célèbres, dont M. Garelli, ont occupé les médias du week-end au sujet du paquet fiscal. Que disent-ils ? Que les impôts n’ont cessé d’augmenter ces dernières années, qu’il faut les baisser mais que ce n’est pas le moment. L’argument est toutefois un peu court, alors que depuis 15 ans les finances publiques en Suisse et dans plusieurs cantons ont complètement déraillé.

Suite...

ico Economie Choses vues à Dginivapalexpo

Le Salon de l’auto (vous savez, « Dginivapalexpo ») est un fascinant laboratoire sociologique. Il permet d’observer que la voiture conserve un pouvoir d’attraction intact, avec une préférence pour les véhicules les plus énergivores et les moins adaptés aux besoins.

Suite...

ico Economie La transparence a des limites

La publication des salaires des grands patrons dans la presse a-t-elle d’autre finalité que d’exciter les piliers du Café du Commerce contre l’économie ?

Suite...

ico Economie La croissance a un prix

Alors que les projections pour la croissance américaine en 2004 atteignent des chiffres quasi extravagants, à l’aune européenne, l’économie européenne et suisse en particulier patauge aux limites de la récession.

Suite...



Page 13 sur 13« Première page...910111213

Griffures



Ils aiment tant les forêts! De préférence rasées…

Les multinationales de l’alimentation ont développé une communication sophistiquée pour vanter leur souci de l’environnement. Sur le terrain, c’est autre chose. Selon une dépêche d’AFP du 24 septembre, un rapport de Greenpeace publié cette semaine indique qu’un groupe de grands producteurs d’huile de palme indonésiens, fournissant notamment Unilever ou Nestlé, «ont détruit une surface de forêt équivalente à deux fois Singapour en moins de trois ans».
Maintenant, libre à chacun de se laisser berner par la propagande des producteurs…

La ceinture des moines

Dans le parc de la magnifique Abbaye de Fontfroide, dans l’Aude, se trouve un très joli “jardin des moines”, avec quatre carreaux formant une croix. Dans l’un d’eux pousse du gattilier, ou poivre des moines (Vitex agnus-castus). Le panneau explicatif dit que les moines se confectionnaient des ceintures avec les rameaux, car cette plante a toujours été réputée être anaphrodisiaque. Le malheur, c’est que dans la version anglaise du panneaux, le gattilier devient une plante… aphrodisiaque! Les anglophones doivent se demander pourquoi les moines s’en faisaient une ceinture, et à quelles orgies elle conduisait…


Appel au dons

Articles récents