ico Economie France: comment casser la relance

Prôner la relance tout en faisant tout ce qu’il faut pour l’empêcher: c’est la curieuse alchimie que le gouvernement français tente de vendre à la population de l’Hexagone. Laquelle, déjà, tombe de haut.

Suite...

ico Economie Il faut dire merci aux agences de notation

L’Union européenne est en rage contre les agences de notation. Elle voudrait les soumettre à un contrôle politique, voire créer sa propre agence de notation. Sottise: ce serait casser un bon thermomètre, pour le remplacer par un thermomètre manipulable, et ainsi tromper les marchés.

Suite...

ico Economie La crise 2 – le retour: merci l’Europe !

Cruelle ironie de l’Histoire: l’Europe, qui n’avait pas de mots assez durs pour dénoncer les excès du monde financier, est aujourd’hui la cause principale de la deuxième crise qui s’ouvre – une crise encore plus grave, puisque ce ne sont plus seulement des banques qui sont en danger, mais tout le système économique.

Suite...

ico Economie Face à la crise, l’UE panique et se défait

Les analystes américains l’ont dit sur l’agence Bloomberg quelques minutes après l’interdiction, brusque et unilatérale, des ventes à découvert par l’Allemagne: c’était une véritable réaction de panique de la part d’Angela Merkel, qui aggravera encore la crise de confiance à l’égard de l’Union européenne.

Suite...



Page 1 sur 1312345...10...Dernière page »

Griffures



Tout et son contraire

C’est admirable! A quelques heures d’intervalle, Trump est capable de rejeter l’Accord sur le climat de Paris, et d’admettre que le réchauffement est une réalité, et que les combustibles fossiles y contribuent, et que l’Amérique doit faire sa part ! «Le président Trump pense que le climat change et il pense que les agents polluants font partie de l’équation», a dit l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU.
Mais prudence: demain, elle sera peut-être virée.  Ou il dira le contraire.
Au fait, Pittsburg, dont les électeurs sont chouchoutés par Trump: la ville a voté à 80% pour Clinton !

Tous pour Toto !

Etonnant, le nombre de Vaudois que l’on rencontre et qui déclarent vouloir voter pour Toto Morand, faute de mieux ! C’est vrai surtout à droite, où beaucoup d’électeurs ne peuvent se résoudre à voter pour l’impossible attelage Nicolet-Chevalley, et a fortiori pour leur projet politique extravagant.
Le “vote Toto” sera un excellent baromètre de l’humeur des Vaudois.


Appel au dons

Articles récents