ico Griffure Suicide d’une nation

4 avril 2018 | Catégorie: griffures

L’agence de l’environnement (sic) des Etats-Unis va faire sauter les limitations mises aux émissions polluantes des voitures et de l’industrie, puisqu’elles avaient été mises en place par Obama. Parallèlement, Trump part en guerre contre la Californie, qui veut garder ses propres mesures anti-CO2.
Très bien! Les côtes américaines disparaîtront sous l’eau bien plus vite que prévu…

**½  13votes




Commentaire de B. Brunner le 17 avril 2018 à 21:22

C’est pas un sujet très drôle. L’humanité entière risque de disparaître, à choix dans l’eau des côtes et des tempêtes, dans les chaleurs et les froids extrêmes, dans les famines correspondantes, et Trump n’est que le sommet de l’iceberg qui fond comme glace au soleil. Dessous il y a par exemple Mme Merkel, aux ordres de l’industrie auto allemande (il n’y a qu’à voir comme le groupe VW a été obligé par amende de déployer un réseau de recharge national aux USA, et en Europe, rien….). Et dans les autres pays c’est pas bien mieux. Exception faite de quelques pays nordiques (Norvège, Suède), et d’autres, plus pauvres, qui passent aux énergies renouvelables. Le monde est léthargique, et peut-être qu’un bouffon à peine plus fou que les autres, mais au moins visiblement fou fait réagir plus de monde que des promesses à long terme rassurantes mais qui ne seront pas tenues. Nous devons agir maintenant. Chaque litre d’essence brûlé fait fondre 1,5 tonnes de glaces polaires supplémentaire (et plus de 2 tonnes si on y inclut l’énergie de sa “production”). Et il y a tous les autres effets catastrophiques.

Les limites de consommation (pas de pollution) des voitures américaines ne sont que la pointe de l’iceberg américain et international.

C’est pas le suicide d’une nation, mais celui de l’humanité. On peut encore agir, si on commence à le faire sérieusement maintenant.

*
*


* Ces champs sont obligatoires ! Veuillez entrer votre nom complet, les commentaires ayant un pseudonymes ne seront pas pris en considération.


 





Griffures



Ils aiment tant les forêts! De préférence rasées…

Les multinationales de l’alimentation ont développé une communication sophistiquée pour vanter leur souci de l’environnement. Sur le terrain, c’est autre chose. Selon une dépêche d’AFP du 24 septembre, un rapport de Greenpeace publié cette semaine indique qu’un groupe de grands producteurs d’huile de palme indonésiens, fournissant notamment Unilever ou Nestlé, «ont détruit une surface de forêt équivalente à deux fois Singapour en moins de trois ans».
Maintenant, libre à chacun de se laisser berner par la propagande des producteurs…

La ceinture des moines

Dans le parc de la magnifique Abbaye de Fontfroide, dans l’Aude, se trouve un très joli “jardin des moines”, avec quatre carreaux formant une croix. Dans l’un d’eux pousse du gattilier, ou poivre des moines (Vitex agnus-castus). Le panneau explicatif dit que les moines se confectionnaient des ceintures avec les rameaux, car cette plante a toujours été réputée être anaphrodisiaque. Le malheur, c’est que dans la version anglaise du panneaux, le gattilier devient une plante… aphrodisiaque! Les anglophones doivent se demander pourquoi les moines s’en faisaient une ceinture, et à quelles orgies elle conduisait…


Appel au dons

Articles récents