ico Griffure Le foot, la nouvelle religion planétaire

3 août 2017 | Catégorie: griffures

L’Europe entière s’émerveille des centaines de millions d’euros dépensés par un club de foot pour un joueur. Personne ne se demande si cet argent ne serait pas plus utile ailleurs. Par exemple, avec cette somme, on pourraient nourrir tous les crève-la-faim du Sud-Soudan pendant au moins un an. Mais  tout le monde s’en fout, évidemment, car le foot, c’est bien plus passionnant que des enfants qui meurent de famine. Et le nouvel opium du peuple n’existerait pas sans sa profonde indécence financière, qui fait croire à des millions de gamins qu’ils vont devenir millionnaires.
Ils feraient mieux d’aller à l’école, si vous voulez mon avis.

****½24votes




Commentaire de Yves Fauth le 4 août 2017 à 20:24

Coup de gueule qui fait du sens,. Personnellement, j’ai arrêté de m’intéresser su foot le jour où j’ai réalisé que nos joueurs suises ne l’étaien en fait justement plus.

Commentaire de Jérôme Lorenz le 5 août 2017 à 20:02

On préfère quand même que cet argent du Qatar serve à financer le sport-roi plutôt que le terrorisme islamiste. Par contre, cette démesure financière n’existait pas lorsque le football européen n’était financé que par lui-même. Depuis que le pétrole du Moyen-Orient ou de la Russie est injecté à haute dose dans les grands championnats européens, le déséquilibre entre les grandes équipes et les autres est devenu à quelques rares exceptions gigantesque.

Commentaire de Xavier Gruffat le 7 août 2017 à 18:10

Il me semble qu’un transfert à 220 millions d’euros est rien ou presque comparé aux chiffres d’affaires de Nestlé ou Apple. Certains analystes de Wall Street pensent que la capitalisation boursière de Apple pourrait atteindre 1000 milliards de dollars à la fin de l’année. Attention aux journalistes de ne pas confondre million et milliard. Sur le fond je suis d’accord mais cela s’inscrit dans une (auto)critique plus globale de l’Occident actuel envahi par la superficialité, le mobile (justement Apple) ou encore le porno devenu hyper mainstream. Oui l’Occident chrétien ou post-chrétien a beaucoup de problèmes avec le foot, les médias sociaux qui augmentent probablement le taux de suicide des ads américains et le porno plus comme symptômes de notre misère humaine. C’est pourquoi la religion, la vraie va revenir pour combler ce vide existentiel. Mais je suis d’accord, j’ai parfois honte d’être occidental. Ce monde fou qu’on crée.

Commentaire de Xavier Gruffat le 7 août 2017 à 18:59

Je parle de pornographie en connectant les “dots” en me référant à un article du Temps publié le 6 ou 7 août : “Mathilde, 17 ans, sexualité déjà sous contrôle”. En lisant cet article très vulgaire, trop selon moi mais ne tirons pas sur le messager, j’ai pris peur de l’Occident avec la fin de la famille traditionnelle, l’hypersexualité des femmes (reste à voir si cet article n’est pas un peu exagéré). Drôle d’époque qui à mon avis en une génération (j’ai 37 ans et à mon époque le porno était pour les bad boys et pas mainstream, en toit cas pas les femmws) a beaucoup changé avec l’arrivée du smartphone. Peut-être le smartphone mérite une série d’articles sur ce site.

*
*


* Ces champs sont obligatoires ! Veuillez entrer votre nom complet, les commentaires ayant un pseudonymes ne seront pas pris en considération.