ico Griffure Le crépuscule d’un prédicateur

30 octobre 2017 | Catégorie: griffures

Ce n’est pas bien de se réjouir du malheur des autres, mais j’avoue avoir savouré intensément ce titre du Temps: “Tariq Ramadan, l’image fracassée”.  Ma joie a pourtant viré à la colère en lisant le témoignage hallucinant d’une des victimes de l’islamologue, recueilli par Le Monde: une violence inimaginable, un mépris profond de la personne dans la volonté d’humilier et de blesser cette femme.
Mais bien sûr, c’est un complot sioniste…

**** 41votes




Commentaire de Paul Chappuis le 31 octobre 2017 à 13:22

Je ne partage en rien le idées de M. Tariq Ramadan, le personnage m’a toujours semblé cynique.
Mais n’a-t-il pas droit à la présomption d’innocence? Absolument scandaleux ces journalistes qui ne la respectent même plus.
Déjà condamné par les journalistes qui, en règle générale, sacralisent l’état de droit.
Quelle déception M. Barraud!

Commentaire de Joseph Richoz le 1 novembre 2017 à 12:26

Quelle sourate parle de « Schadenfreude » dans le Coran ? Ni ses titres, ni sa sa physionomie de prince du désert permettront à cet insupportable donneur de leçons d’échapper au destin du très laid et gras Weinstein.

On peut néanmoins éprouver un frisson de terreur en assistant à la pulvérisation de la réputation d’un individu en raison de la contagion instantanée dans l’espace public d’informations ou de rumeurs sur Internet.

Commentaire de Jean-Michel Esperet le 1 novembre 2017 à 13:54

La présomption d’innocence de ce gaillard revient de facto à une présemption d’affabulation (voire de complot) et donc de culpabilité de celles qui ont porté plainte contre lui.

Commentaire de Jean-Michel Esperet le 4 novembre 2017 à 14:24

La Tribune de Genève d’aujourd’hui titre “Accusations (…) contre TR” et livre une page de témoignages féminins inédits (dont ceux de femmes qui étaient alors mineures) à son encontre.

*
*


* Ces champs sont obligatoires ! Veuillez entrer votre nom complet, les commentaires ayant un pseudonymes ne seront pas pris en considération.


 





Griffures



Assange démasqué

Les révélations de Donald Trump Jr sur ses échanges avec Julian Assange apportent la preuve que celui-ci s’est servi de Wikileaks pour manipuler l’élection présidentielle américaine, suggérant même le contenu d’e-mails et de tweets que l’entourage de Donald Trump pourrait diffuser à charge sur Hillary Clinton. Celui qui se fait appeler @rightwingmadman (tout un programme!) a aussi proposé à Trump Jr de diffuser de fausses révélations mineures sur le candidat républicain juste avant l’élection, pour faire croire à la neutralité de Wikileaks.
Sic transit…

Le télétravail, rêve fracassé

Il y a une vingtaine d’années, les futurologues nous assuraient que grâce à l’internet, la plupart des gens travailleraient à domicile. Mal vu ! Le nombre des pendulaires a explosé et, selon les CFF, il va doubler. Voilà qui confirme que les futurologues ont toujours tort.
C’est rassurant…


Appel au dons

Articles récents