ico Etranger Pour se faire pardonner, la France accroît l’immigration algérienne…

25 décembre 2012 | Catégorie: étranger

PHILIPPE BARRAUD

M. François Hollande, venu faire acte de repentance devant un pouvoir non-démocratique en Algérie, a contribué au déclin de la France. C’était le énième avatar du “sanglot de l’homme blanc”, prêt à sacrifier ses valeurs et sa civilisation sur l’autel de la culpabilité.
Tout le monde y a pensé, mais personne n’a osé l’exprimer: l’Algérie est un pays autoritaire qui méprise les droits de l’homme et en particulier ceux des femmes, où les libertés sont une chimère, où l’économie est en ruine depuis un demi-siècle malgré une manne pétrolière dont on ne sait pas à qui elle profite. Et pourtant, le président de la France vient courber la tête  devant un tel pouvoir. Mais bien sûr, dans l’esprit de l’homme blanc repentant façon Hollande, cette situation est la conséquence directe de la colonisation. Donc, c’est de notre faute, tout ce qui va mal dans les pays pauvres – ils ne sont pas en voie de développement, ils sont toujours plus pauvres, donc appelons un chat un chat – est toujours de la faute de l’Occident chrétien (chrétien, façon de parler, hélas), tandis que ces pays pauvres sont automatiquement parés de toutes les qualités, puisqu’ils sont des victimes.
Il est évident que la colonisation a eu des aspects barbares. Mais on ose dire, contrairement aux affirmations de M. Hollande, qu’elle a aussi eu des aspects positifs. Si l’Inde est aujourd’hui la plus grande démocratie du monde, qui oserait prétendre que la colonisation anglaise n’y est pour rien? Rejeter le passé en bloc, ainsi que le fait M. Hollande, revient à juger globalement L’Histoire de la France comme honteuse et condamnable. Ce faisant, il agit en idéologue socialiste, mais certainement pas en citoyen français, et encore moins comme le premier d’entre eux. De quel droit peut-on juger et condamner nos prédécesseurs à la lumière des valeurs d’aujourd’hui? Aurions-nous fait mieux qu’eux, à leur place? C’est faire preuve d’une rare outrecuidance que de prétendre savoir trancher entre le bien et le mal, et rejeter ceux qui, il y a plus d’un siècle, ont eu la malchance de ne pas s’inscrire dans les bonnes cases des grilles de lecture socialistes contemporaines. L’Histoire a eu lieu, on ne peut pas la changer, donc, inutile de s’humilier au nom d’une sorte de masochisme purificateur.
Au demeurant, lorsqu’il pousse son sanglot d’homme blanc, M. Hollande ne réalise pas qu’il méprise ceux qu’il veut flatter, et aux yeux desquels il croit devoir racheter son pays. L’excellent Pascal Bruckner, qui inventa d’ailleur le concept du “sanglot de l’homme blanc” 1, analyse finement cette dérive dans son livre La tyrannie de la pénitence 2.
Voici un extrait que l’on recommande à M. Hollande et à ses faiseurs de discours: “La vague de repentance qui gagne comme une épidémie nos latitudes et surtout les principales églises n’est salutaire qu’à condition d’admettre la réciproque: que d’autres croyances, d’autres régimes reconnaissent, eux aussi, leurs aberrations! La contritition ne saurait être réservée à quelques-uns et la pureté consentie comme une rente morale à ceux qui se disent humiliés. Pour trop de pays, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine, l’autocritique se confond avec la recherche d’un bouc émissaire commode qui explique leurs malheurs: ce n’est jamais leur faute, toujours celle d’un grand tiers (l’Occident, la mondialisation, le capitalisme). Mais cette division n’est pas exempte de racisme: à refuser aux peuples des tropiques ou d’outre-mer toute responsabilité dans leur situation, on les prive par là même de toute liberté, on les replonge dans la situation d’infantilisme qui a présidé à la colonisation. Chaque guerre, chaque crime contre l’humanité chez les damnés de la terre serait un peu notre faute, devrait nous inciter à battre notre coulpe, à payer sans fin le fait d’appartenir au bloc des nations opulentes. Cette culture de l’excuse est surtout une culture de la condescendance. Rien ne nous autorise à couper l’humanité entre coupables et innocents: car l’innocence est le lot des enfants mais aussi des idiots, des esclaves. Un peuple qui n’est jamais tenu comptable de ses actes a perdu toutes les qualités qui permettent de le traiter comme un semblable.”
Ajoutons cette phrase, dans une note de bas de page, à propos de l’Algérie qui exige des excuses de la France: “Eh bien, qu’on admette publiquement la réalité de la sale guerre, l’usage de la torture, la brutalité de la colonisation dans ce pays. Mais qu’on invite les Algériens à faire de même, à dévoiler leurs parts d’ombre, à balayer devant leur porte. Réciprocité absolue!”
Il n’en est rien bien sûr, on le sait. Au contraire, M. Hollande croit devoir faciliter l’émigration algérienne en France, comme pour racheter le passé, en facilitant l’obtention de visas pour les Algériens! On croît rêver… La France n’a sans doute pas assez de chômage avec des immigrés non qualifiés, pas assez de problèmes avec les communautés maghrébines qui ont chassé la République des cités, pas assez à faire à gérer les jeunes enragés qui s’abandonnent au jihadisme faute de perspectives, pas assez de familles nombreuses qui vivent exclusivement d’une politique sociale intenable. 
Créer un tel appel d’air à l’immigration musulmane, aujourd’hui, dans une France en voie de paupérisation rapide, voilà une faute politique gravissime, que sanctionnera la crise qui vient. Car bien entendu, lorsque M. Hollande annonce aux Français que la crise est derrière nous, il leur ment éhontément, comme on parle à des faibles d’esprit – ou à d’anciens colonisés. La crise, c’est demain.

1. Le sanglot de l’homme blanc. Seuil 1983.
2. La tyrannie de la pénitence. Essai sur le masochisme occidental. Grasset, 2006.

 

 

 

****½61votes




Commentaire de Paul Bär le 25 décembre 2012 à 19:16

Il y a des solutions.
Comme en Israël par exemple:

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_netanyahu-veut-rapatrier-des-dizaines-de-milliers-de-clandestins-africains?id=7897940

Commentaire de Marie-France Oberson le 25 décembre 2012 à 22:18

” Sans nos missionnaires, nos soldats, nos marins, nos découvreurs, nos administrateurs, et même nos commerçants, qui bâtirent l’Empire colonial français aujourd’hui disparu, des dizaines de millions d’individus sur cette terre ne seraient jamais sortis de la nuit. Et si certains y retournent aujourd’hui, c’est parce que nous ne sommes plus là pour éclairer leur chemin.”
(Jean Raspail , préface au livre de Henri Servien “La Petite Histoire des colonies et missions françaises” )

Personne- même pas Hollande- ne semble se souvenir que s’il y a des arabo-musulmans en Algérie et dans tous le Maghreb, c’est qu’ils ont conquis eux-mêmes ces terres, qu’ils les ont colonisées employant des moyens qui leur ont permis de s’y implanter et s’y enraciner..

Commentaire de Paul Ketterer le 26 décembre 2012 à 8:49

“… les jeunes enragés qui s’abandonnent au jihadisme faute de perspectives”
Faute de perspectives ?
Ben voilà, même lorsqu’on fait mine de fustiger la repentance, on ne peut, par habitude, s’en débarrasser.
Je vous rappelle que certains de ces “jeunes” réussissent à se hisser jusqu’au niveau de ministres, et pas seulement socialistes.
Rachida Dati parmi de nombreux autres.

Commentaire de Jacky Brouze le 26 décembre 2012 à 13:14

Comment M.Hollande fait-il pour TOUJOURS faire systématiquement TOUT à revers du bon sens ?
Serait-ce à cause du socialisme dont il semble affligé ? Non, il y a des socialistes intelligents.
Je pense plutôt qu’il lui manque une icône. Celle qui permettrait, à peine entrevoit-il une solution simple/iste à un problème qui ne l’est pas, de se poser la question de savoir s’il n’existe pas une autre solution moins dommageable, de se demander si la solution résoud le problème, et si elle le fait sans en poser une foule d’autres, voire simplement de se demander si le problème existe vraiment.
Mais non, lui qui est “normal”, à quoi bon se fatiguer à réfléchir aux effets secondaires ? Il est là pour agir, il agit. Bien ou mal ? Pas son problème.
Qu’attend-on pour le surnommer “TERMINATOR” ?

Commentaire de e. Coquoz le 26 décembre 2012 à 15:49

Monsieur Barraud, votre analyse est d’une telle pertinence et d’une telle lucidité que je ne vois vraiment pas quoi y ajouter. Le cruel constat est que l’actuel “premier des Français” n’a ni l’intelligence ni le sens de l’honneur attendus de sa fonction. Que ceux qui l’ont élu n’aient pas su l’anticiper est une dure et triste réalité. Pauvre France, où vas-tu ?

Commentaire de Marie-France Oberson le 26 décembre 2012 à 20:12

M. Coquoz,
Une réponse très drôle à votre question dans un livre caricatural, mais si vrai, écrit par deux auteurs issus du socialisme :
“La faute au bobo Jocelyn” aux Edit. Riposte laïque-
Un livre caricatural mais si vrai. On rit beaucoup..ça détend .. par ces temps un peu crispés..

Commentaire de Jean-Francois Morf le 26 décembre 2012 à 23:11

Il y a des millions de chrétiens persécutés et souvent même tués par des islamistes, qui mériteraient mille fois plus de venir se réfugier en France que des algériens, adorateurs de l’anti-Christ, qui viennent juste dans le but de nous imposer leur charia diabolique, et en aucun cas pour devenir chrétiens! Un peu de bon sens, que diable!

Commentaire de Paul Bär le 27 décembre 2012 à 10:16

Très cohérent, le président Hollande dans son tropisme arabo-islamique:

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/hollande-salue-laid-el-fitr-et-oublie-noel,7025

Et n’allez pas croire que la “droite”, c’est mieux.
En effet, l’ancien président Sarkozy passe actuellement les Fêtes dans le riad de Marrakech (c’est à la mode chez certains transnationaux de l’hyperclasse) offert par un sheik des émirats arabes unis. Rappelons que sous la présidence Sarkozy, les niveaux d’immigration en provenance de l’autre côté de la Méditerrannée ont littéralement explosé.

Commentaire de Paul Bär le 27 décembre 2012 à 19:02

Pour moi, la grande question, la vraie question est la suivante: nous avions, encore récemment en Europe, des pays fonctionnels, où il faisait bon vivre. Pourquoi nos diverses “élites” (politiques, journalistes, sociologues, clergés etc… tous confondus dans le même globalisme) se sont ainsi acharnées à tout déconstruire, pour remplacer ce qui était cohérent par pleins de petits “Libans” un peu partout:

http://www.fdesouche.com/340054-allemagne-une-societe-de-proies-pour-les-gangs-de-kurdes-libanais

Je rêve que cette question puisse une fois être posée distinctement dans le champ public et qu’ensuite les conséquences pratiques en soient tirées. Et que chacun touche sa juste rétribution.

Commentaire de Jean-Pierre Blanc le 27 décembre 2012 à 21:57

Oui, M. Bär : A qui profite le Crime ?

La réponse se trouve sur le web, à condition de chercher en faisant preuve d’ouverture d’esprit.

Afin de descendre aux enfers en étant moins … .

Commentaire de Paul Bär le 27 décembre 2012 à 23:53

Comme en Grèce, par exemple:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/12/27/97001-20121227FILWWW00424-greceviol-une-femme-brulee-vive.php

Pourquoi ?

Commentaire de Jean-Pierre Blanc le 28 décembre 2012 à 13:33

Illustration des propos de M. Bär. La France est passée de ça : http://www.youtube.com/watch?v=5qyZWkmC6vU

à ça : http://www.youtube.com/watch?v=e1cI7XKzxHI

Commentaire de Paul Bär le 28 décembre 2012 à 16:59

Un républicain (de gauche comme de droite le républicain) vous répondra, Monsieur Blanc, qu’ils sont tous français, puisque ils ont des papiers français.
Mais ce même républicain ne vous répondra jamais sur le fond; il biasera, invoquera “Saint-Papier”, priera “Déesse République” ou, tout simplement, refusera la discussion, de peur de voir son aimable petite cosmogonie politique s’écrouler.

Mais on arrive gentiment en bout de route. Quand on en vient en parler de “belges d’origine belge” comme ici…

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/419391/la-prison-de-nivelles-c-est-l-enfer.html

… c’est que la fiction républicaine n’est pas loin de tirer le rideau.

Commentaire de Christophe Schälchli le 28 décembre 2012 à 23:01

Malgré l’inexorable “descente aux enfers”, je souhaite une année 2013 à toutes les lectrices et à tous les lecteurs de commentaires.com.

Commentaire de Marie-France Oberson le 29 décembre 2012 à 0:54

M. Blanc…la vidéo… la 2ème, c’est déjà inquiétant… mais quand on lit les commentaires…effrayant..
J’ose prétendre que si la France est dans cet état de délitement, c’est en grande partie la faute à l’école qui, depuis plus de 30 ans ne fait plus son boulot: transmettre le savoir; et sans le savoir , il n’y a plus que des barbares.
L’EN ou la fabrique des crétins.

Commentaire de Marie-France Oberson le 29 décembre 2012 à 15:09

Merci Monsieur Schälchli pour vos voeux !

Etant donné que j’avais transmis les miens il y a quelques jours sur un autre billet qui , à l’évidence n’est plus visité, je les réitère donc à M. Barraud en le remerciant pour cet espace de liberté qu’il nous offre et à tous les blogueurs de ce site, quelle que soit leur opinion !!
Que la nouvelle année nous apporte à tous l’espoir que la “descente aux enfers” ne soit pas inexorable !!
Bonne Année à tous!

Commentaire de Paul Bär le 2 janvier 2013 à 13:41

L’Allemagne devrait aussi accroître son immigration en provenance de l’autre côté de la Méditerrannée…

http://youtu.be/VowoF8u8GZ0

… après tout qu’est-ce qu’on s’ennuyait avant la “diversité”, seuls, entre européens !

Commentaire de Paul Bär le 3 janvier 2013 à 12:10

Quand on veut…

http://www.francetvinfo.fr/video-israel-erige-une-barriere-electronique-le-long-de-sa-frontiere-avec-l-egypte_196655.html

… on peut.

Evidemment, “tata Martine” reste silencieuse là-bas, ce qui est quand même politiquement plus confortable.

Commentaire de Gérald Perrin le 5 janvier 2013 à 17:15

Je n’aurais jamais osé faire preuve d’une telle prolixité et surtout avec de tels arguments par crainte de la censure telle qu’elle se pratique sous d’autres cieux médiatiques (pr ex. « Infrarouge »), mais bien sûr on parle-là de la RST, un média pétri d’une idéologie marécageuse puisque à essence socialiste, ourdie non pas par des journalistes impartiaux, mais par des ectoplasmes décérébrés. Fermer la ().

En bref et pour en revenir à votre article, voici un commentaire roboratif où tout est énoncé de manière quasi exhaustive et ce sur les plans, notamment, de la philosophie, de l’idéologie, de l’anthropologie (dans son sens premier) et de la chronologie historique avec ses conséquences délétères ressenties par l’Occident en général.
Un Occident par ailleurs sur un déclin programmé de facto par une intelligentsia empêtrée dans ses contradictions et des paradigmes tous plus pernicieux et défaitistes les uns que les autres.

Assurément beaucoup, dans d’autres configurations dogmatiques, se félicitent que l’Occident se soit montré suffisamment prolifique pour engendrer des Hollande pour la France ou des Ziegler pour la Suisse, deux exemples symptomatiques parmi d’innombrables autres qui condamnent une certaine visionde la société.

Commentaire de Robin Dubey le 9 janvier 2013 à 12:42

> Il est évident que la colonisation a eu des aspects barbares.

Tournure de phrase tellement comique quand on connait un peu l’Histoire:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Barbaresque

Commentaire de Marie-France Oberson le 10 janvier 2013 à 23:48

M. Dubey,

En effet, qui connait l’Histoire du Maghreb en général et de l’Algérie en particulier, avant la colonisation française ? Plus personne..

Désormais, l’Histoire de l’Algérie démarre en 1830 avec la conquête et la colonisation française.

Avant, il n’y a pas d’Histoire.

Les Arabo-musulmans avaient conquis ces territoires bien avant la France ? Au VI ème siècle ? S’y étaient installés par la force ? Meu…non ! Ils ont toujours été là ! Depuis la création du monde !
Ils ont été esclavagistes ? Durant des siècles ? Meu…non
Mais où donc sommes-nous allés chercher ces balivernes ?

D’ailleurs, on ne les enseigne plus ces balivernes à l’école de la république française… ah… ben… faut pas stigmatiser !

“”Il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les jeunes Arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes””
(dixit Mme Taubira qui par contre n’a aucun scrupule à faire porter sur le dos des jeunes français tout le poids de l’héritage des méfaits de la colonisation française.)

Tant que l’on n’aura pas tout mis sur la table, que ce soit l’Histoire depuis ses débuts ,disons depuis la conquête romaine, Histoire que semble-t-il les jeunes algériens – d’Algérie ou de France – ignorent, comme celle de la guerre d’indépendance ( reconnaître les exactions commises de part et d’autre ) tant que seule la France devra faire repentance, il n’y aura pas de paix entre les Français et les Algériens; les plaies encore béantes ne pourront pas se refermer.. On va traîner ça pendant des générations encore , en prenant le risque d’un affrontement sur le territoire français tant les tensions entre les deux communautés française et celle issue de l’immigration algérienne sont à fleur de peau.
Mais quand donc la France se dotera-t-elle d’un chef assez fort, assez “chef d’Etat”, assez intelligent, pour enfin “solder les comptes” avec justice et avec honneur ?
Anne, ma soeur Anne, je ne vois rien à l’horizon…. pauvre France…C’est à pleurer…

Commentaire de Marie-France Oberson le 11 janvier 2013 à 12:15

Pardon, j’ai oublié un I dans mon post précédent…
Donc correction : VII è siècle bien sûr

*
*


* Ces champs sont obligatoires ! Veuillez entrer votre nom complet, les commentaires ayant un pseudonymes ne seront pas pris en considération.


 





Griffures



Assange démasqué

Les révélations de Donald Trump Jr sur ses échanges avec Julian Assange apportent la preuve que celui-ci s’est servi de Wikileaks pour manipuler l’élection présidentielle américaine, suggérant même le contenu d’e-mails et de tweets que l’entourage de Donald Trump pourrait diffuser à charge sur Hillary Clinton. Celui qui se fait appeler @rightwingmadman (tout un programme!) a aussi proposé à Trump Jr de diffuser de fausses révélations mineures sur le candidat républicain juste avant l’élection, pour faire croire à la neutralité de Wikileaks.
Sic transit…

Le télétravail, rêve fracassé

Il y a une vingtaine d’années, les futurologues nous assuraient que grâce à l’internet, la plupart des gens travailleraient à domicile. Mal vu ! Le nombre des pendulaires a explosé et, selon les CFF, il va doubler. Voilà qui confirme que les futurologues ont toujours tort.
C’est rassurant…


Appel au dons

Articles récents