Envoyer l'article suivant à un ami

Vous désirez faire partager cet article avec vos connaissances ? Transmettez leur directement l'information par email au moyen du formulaire ci-dessous.


Quand Broulis se prend pour Erdogan

Si l'affaire Broulis empoisonne le gouvernement vaudois, elle empoisonne manifestement aussi la lucidité du principal intéressé. Exiger de nos ministres qu'ils lui remettent la liste de leurs appels téléphoniques est une violation de la sphère privée, et la négation de la protection des sources des journalistes.

Vos coordonnées


Coordonnées du destinataire