Envoyer l'article suivant à un ami

Vous désirez faire partager cet article avec vos connaissances ? Transmettez leur directement l'information par email au moyen du formulaire ci-dessous.


L'indépendance de la presse gagnerait à un soutien public

Après le rejet plus que clair de l’initiative No Billag, il y a désormais plus urgent que les réformes à entreprendre par la SSR: il y a le sort de la presse écrite, ainsi que celui de l’ATS. Elles sont à la croisée des chemins: sources d’information vitales pour le débat public, ou machines à générer du dividende ?

Vos coordonnées


Coordonnées du destinataire